Image default
Maison et Jardin

Rénovation de fenêtres : une opération indispensable

Afin que vos vieilles fenêtres ne contribuent à transformer votre habitation en passoire thermique, il est nécessaire de procéder à leur rénovation. La déperdition de chaleur n’est pas l’unique raison exigeant cette opération. On peut également citer d’autres motifs comme la boiserie abîmée, la mauvaise isolation acoustique ou encore le simple vitrage. Lors de la rénovation, certains éléments vont devoir être remplacés. Vous disposez de différentes solutions pour réaliser cette rénovation, suivant l’état de vos fenêtres.

Que devez-vous savoir avant d’effectuer la rénovation de vos fenêtres ?

Avant de procéder à la rénovation de vos fenêtres, vous devez tenir compte des points suivants :
• L’espace d’ouverture. Si vous souhaitez installer des fenêtres à galandage, ce point est très important.
• La présence d’une aération. Afin d’éviter une condensation excessive suite à une humidité importante, l’aération est capitale.
• L’état du dormant existant. Il faut vérifier que le cadre fixé dans le mur servant à supporter les fenêtres est en bon état. Pour ce faire, piquez le cadre avec un tournevis et si la pointe s’enfonce, vous devrez changer vos dormants qui ne pourront plus supporter les nouvelles fenêtres.
• La surface vitrée après la pose de la nouvelle fenêtre sur l’ancien dormant. Celle-ci perdra 2 ou 3 cm (haut et bas). Il est conseillé de privilégier la dépose de l’ancien dormant pour avoir plus de lumière, bien que cela nécessite un budget supplémentaire pour les nouvelles menuiseries.

Concernant les avantages dont vous pouvez bénéficier lors de la rénovation de votre fenêtre Pau, il est bon de savoir que les fenêtres à double vitrage de qualité offrent 70 % à 80 % de gain énergétique.

Quant aux fenêtres qui doivent être changées en premier, la meilleure solution serait de les faire toutes. Cela optimisera les gains thermiques en plus de l’esthétique.

Si, en revanche, vous manquez de trésorerie, priorisez celles qui sont les plus importantes. C’est-à-dire celles des pièces de vie.

Combien coûtent les fenêtres ?

Le prix de vos nouvelles fenêtres varie en fonction des matériaux. Ainsi, pour des fenêtres en :
• Bois, comptez entre 384 et 674 euros ;
• Alu, prévoyez entre 409 et 739 euros ;
• PVC, le prix se situe entre 220 et 510 euros ;
• PVC/Alu, le tarif est entre 416 à 745 euros ;
• Bois/Alu, vous devez avoir entre 460 à 810 euros.
Il convient de souligner que ces prix incluent les frais de pose.

Qu’en est-il de la rénovation partielle?

La rénovation partielle est parfaitement possible, seulement sur les menuiseries en bois. Il est facile de changer les simples vitrages par du double vitrage. Cependant, vous n’aurez aucun résultat si vos dormants et fenêtres sont en très mauvais état. Pour bénéficier des performances d’étanchéité à l’air, thermiques, phoniques et de luminosité de votre nouveau vitrage, changez l’intégralité de l’ouvrant.

Le survitrage (la pose d’un deuxième verre sur l’ancien) peut être moins coûteux. Cette solution n’est, cependant, pas recommandée, car il ne change rien par rapport à l’isolation thermique et parce qu’il relève du bricolage.

Ce que vous devez retenir

• Avant tout changement, faites un diagnostic des anciennes menuiseries ;
• Privilégiez les vitrages spécialement conçus pour optimiser l’isolation phonique ;
• Choisissez le vitrage et les matériaux suivant l’économie d’énergie que vous souhaitez ;
• Les stores extérieurs et les volets de protection peuvent venir compléter vos nouvelles fenêtres ;
• Ne procédez pas à une rénovation de fenêtre partielle sauf si vous n’avez pas d’autres possibilités ;
• Certains de ces travaux vous ouvrent droit au crédit d’impôt.

Related posts

Réussir la décoration en bois de l’intérieur et l’extérieur de sa maison

Irene

Le design industriel : une alternative de décoration moderne

Claude

Aménager proprement et obtenir un bel extérieur

Tamby