Image default
Environnement

Les procédés à suivre pour préparer l’élagage d’un arbre

Notez cet article

L’élagage est une opération complexe. Avant de pouvoir la réaliser, il est impératif de suivre à la lettre le processus suivant :

Faire un diagnostic de l’arbre

Avant tout projet, il faut voir sur place l’état de l’arbre. Tout d’abord, l’élagueur apprécie visuellement, à l’œil nu, l’état général du végétal. Grâce à cette méthode, il peut constater la forme, l’orientation et qualité esthétique de l’ensemble. Il peut par exemple voir si l’arbre ne se penche pas d’un côté, si les branches sont trop allongées, ou si ces dernières sont en contact avec des fils électriques ou téléphoniques.  Ce n’est qu’après cette première méthode que ’il regarde l’état de l’arbre d’une façon plus rapprochée. Pour cela, le meilleur moyen est de se munir d’une  jumelle ou d’un autre équipement  plus performant. Ce n’est qu’en voyant nettement les branches que ’il pourra distinguer ceux qui présentent des dégradations plus au moins importantes.

Élaborer un plan d’exécution

Après avoir repéré les parties de l’arbre nécessitant des interventions, l’élagueur élabore un plan d’action. Tout d’abord, il met en avant les dégradations nécessitant une intervention d’urgence. Ensuite, il classe les petites et moyennes dégradations ensemble.  Ce n’est qu’après ces niveaux de détérioration qu’il regroupe enfin les opérations de bien-être, à la fois pour la santé et l’esthétique de l’arbre. Selon la complexité et l’urgence de l’opération, il peut organiser l’exécution de l’élagage en fonction de l’angle d’attaque. En réalité, il peut intervenir sur les branches en grimpant le long de l’arbre. Il peut aussi user d’une nacelle pour procéder de l’extérieur l(entretien de l’arbre. Si besoin, il peut utiliser ces deux méthodes en même temps.

Demander les autorisations ou de l’aide si nécessaires.

Selon la complexité de l’ouvrage, des mesures très spécifiques pourraient être prises. Par exemple, si des branches de grande section ou l’arbre lui-même s’appuient sur des fils électriques ou des câbles téléphoniques, il faudra joindre les services concernés et demander leur accord et/ou leur aide. Vu que l’arbre et les fils correspondent à deux domaines différents, il faudra alors travailler en collaboration avec les services concernés, comme pour la coupure temporaire du réseau ou l’intervention d’un technicien. En plus de ses branches, il y a aussi la possible nécessité d’un équipement de grande taille comme une grue ou une nacelle dont la circulation, le stationnement et l’utilisation sont règlementés.

Préparer les outils et les équipements nécessaires

Pour réussir une opération d’élagage, l’expert tel que cet élagueur dans le 27 dispose de divers outils très spécifiques, variant du petit sécateur à la grande tronçonneuse. Chaque outil a sa propre fonctionnalité et le choix de ce dernier est en fonction de la qualité de coupe ou la grosseur de la section d’arbre à travailler. Pour une utilisation optimale, l’élagueur vérifie après chaque intervention l’état de ses outils et les entretient si nécessaire. En plus, avant et après chaque chantier, le professionnel s’assure que ses outils sont toujours propres.

En plus des outils, un élagueur dispose aussi de divers équipements que l’on peut classer en trois catégories. La première est l’équipement de protection individuelle du professionnel qui comprend : un casque, une combinaison spéciale, une paire de bottes de sécurités, etc. La deuxième est ensuite les équipements de grimpe, dont les cordes, l’échelle, etc. Enfin, la troisième est l’ensemble des équipements spéciaux de grande envergure, comme la grue et la nacelle.

Délimiter un périmètre de sécurité

L’élagage est une opération dangereuse. En plus des risques que court l’élagueur, la chute des branches peut aussi provoquer d’importants dommages sur les éléments qui se trouvent  en dessous. Il peut s’agir d’un jardin, d’une construction, d’une voiture… Dans tous les cas, si possible, il faut écarter ces éléments de l’arbre. Au cas où ce sont des éléments fixes, des mesures pour supprimer ou limiter les risques seront à prendre. En plus de ces éléments, il y a aussi les passants. Pour les prévenir du danger, le chantier sera délimité par un cordon ou une bande de sécurité.

Related posts

Des conseils pratiques pour la taille d’entretien des arbres de 10 ans et plus

Tamby

Quels sont les bienfaits de l’élagage ?

Tamby