Image default
Maison et Jardin

Micro-station d’épuration : avantages, fonctionnement, prix et entretien

Comme la fosse septique et la fosse toutes eaux, la micro-station d’épuration est aussi un système d’assainissement non-collectif. Il sert à traiter les eaux usées domestiques et il convient à toutes les maisons qui ne sont pas raccordées au réseau public.

Voici de plus amples informations à ce sujet !

Pourquoi installer une mini station d’épuration ?

De nos jours, de nombreux particuliers optent pour l’assainissement individuel car ce système permet de traiter efficacement les eaux usées domestiques avant de les rejeter dans le milieu naturel. En effet, la micro-station d’épuration est un dispositif solide, performant et pratique qui permet en même temps de dépolluer les eaux et de répondre aux exigences des normes en vigueur.

Comment traiter les eaux usées avec une micro-station d’épuration ?

Plus concrètement, les principales étapes de traitement des eaux usées via une mini station d’épuration sont : la filtration des eaux usées par le décanteur primaire, leur traitement dans le réacteur biologique, l’élimination des boues secondaires contenues dans les eaux traitées à l’aide d‘un clarificateur et l’évacuation des eaux traitées dans le sol ou dans un cours d’eau.

Pourquoi l’utilisation d’une micro-station d’épuration coûte chère ?

A la différence de la fosse septique, la micro-station d’épuration requiert de l’électricité pour fonctionner. Ensuite, il faut aussi préparer un budget assez important pour son installation car les tarifs de pose sont calculés en fonction de sa taille, de sa technologie et aussi du nombre de personnes qui occupent la maison.

Mis à part cela, il ne faut pas oublier qu’une micro-station d’épuration doit être contrôlée régulièrement par le SPANC. Puis, il faut aussi prévoir le coût de l’étude du sol et celui des éventuelles maintenances.

Comment entretenir une mini station d’épuration ?

En ce qui concerne enfin l’entretien d’une micro-station d’épuration, la vérification de l’ensemble du dispositif et la vidange doivent être faites régulièrement pour assurer son bon fonctionnement.

Les points de contrôle ne sont autres que : leniveau des boues, la partie électronique, les alarmes,les ventilations, l’exutoireet le matériel électromécanique. La vidange, quant à elle, doit être assurée par un vidangeur professionnel et elle doit être faite à chaque fois que les boues remplissent le tiers du réservoir.

A lire aussi

Le jeu d’échecs : un objet de décoration original

Odile

Comment bien ranger les placards de la cuisine ?

Irene

Comment fonctionne un système d’alarme ?

Christophe

Ciel de lit : critères de choix

Irene

Comment éviter les problèmes en cas de dépannage soi-même d’un système de plomberie ?

Irene

Décoration d’intérieur et passion des chevaux : quelques exemples d’objets déco !

Irene

Organisation et anticipation : clés d’un déménagement réussi

Irene

Puis-je me passer du chlore pour ma piscine ?

Claude

Pourquoi faire appel à des experts en peintre ?

Irene