Image default
Immobilier

Que couvre l’assurance habitation?

Obligatoire après l’achat d’un bien en tant que propriétaire occupant ou non ainsi qu’après la signature d’un bail de location. Vous devez obligatoirement souscrire à une assurance habitation. Certaines garanties sont systématiquement présentes dans un contrat d’assurance habitation. Cependant, il convient d’être vigilant quant aux clauses qui en découlent. En effet, les spécificités des contrats d’assurance habitation varient d’une société à l’autre, d’où l’importance de s’y intéresser. De la plus généraliste à la plus particulière, les garanties sont propres à chaque contrat. Alors, que couvre exactement votre contrat d’assurance habitation ?

Une couverture multirisque

Locataire ou propriétaire, les clauses sont en principe les mêmes. Ainsi, votre logement sera couvert dans sa majeure partie. Dans le cadre d’une location, le propriétaire non-occupant se verra ajouter à son contrat une garantie couvrant les risques liés à l’occupation par un tiers du logement. Ainsi, en cas de sinistres n’étant pas couverts par l’assurance du locataire, notamment concernant les biens immobiliers c’est-à-dire les murs, le sol ou le mobilier fixe, cette clause prendra le relais et permettra au propriétaire du logement d’obtenir une indemnisation.

Comprise dans tous les contrats d’assurance habitation, et ce, sans exception, on retrouve la responsabilité civile. Cette dernière vous permet couvrir les dégâts causés à un tiers. À cela, il faut ajouter une garantie « catastrophe naturelle » qui comme son nom l’indique intervient après un phénomène météorologique exceptionnel et de grande ampleur, par exemple. Néanmoins, pour être applicable, la déclaration « catastrophe naturelle » doit être statuée par la préfecture à laquelle votre logement est associé. Il en est de même pour les tempêtes ou les actes terroristes.

Les clauses optionnelles

Principalement souscrites par les propriétaires occupants, certaines garanties ne sont pas systématiques et nécessitent une extension de votre contrat initial d’assurance habitation. Ainsi, vous pouvez souscrire à une assurance dite « dommages » qui couvrira l’ensemble de vos meubles et objets de valeurs après un sinistre, et ce, peu importe la cause de celui-ci. Propriétaire de maison mitoyenne ou d’appartement, il est souhaitable d’avoir une assurance « recours des voisins et des tiers », notamment si le sinistre touche votre logement ainsi que ceux se trouvant à proximité.

Dans le cadre de travaux, certaines assurances proposent des options à ajouter à votre contrat de base. Si votre logement est inhabitable le temps du chantier, vous pouvez souscrire à « la privation de jouissance » qui prendra en charge le loyer d’un logement semblable au vôtre pendant la durée des travaux. De plus, certaines clauses permettent même le remboursement des frais associés à l’évacuation des gravats et à l’acheminement et/ou l’achat d’un nouveau mobilier.

L’assurance habitation couvre votre logement dans son intégralité ou partiellement en fonction de votre statut et vous permet d’être indemnisé en cas de dégâts. Pour être certain d’être indemnisé le plus justement possible, vous pouvez faire appel à un expert d’assurés qui, de par son expérience et sa connaissance pointue du domaine des assurances, garantira vos intérêts auprès de votre assurance.

Related posts

Votre future maison : comment sera-t-elle ?

sophie

7 raisons de faire appel à un Constructeur de Maisons Individuelles

Irene

Les essentiels à savoir sur l’investissement en place de parking

Irene