Image default
Commerce et Economie

Les enjeux actuels de la logistique urbaine

Les routes des grandes villes rencontrent actuellement des problèmes liés au flux croissant des voitures et des camions de livraison. Les effets néfastes qui en découlent sont nombreux notamment la pollution, les nuisances sonores, les gaz à effet de serre, etc. Plusieurs acteurs tentent d’apporter des solutions pour résoudre ces complications.

Les différentes causes des problèmes de circulation

Les facteurs qui causent des problèmes au niveau de la circulation en ville sont multiples dont l’augmentation de la population urbaine. En résulte un encombrement des routes surtout en journée. Une politique commerciale axée sur le rapprochement de clientèles avancé par les commerces en développant les points de ventes stratégiques apporte également des difficultés au niveau du trafic. De même, la référence en magasin s’intensifie considérablement ce qui a eu pour effet une importante diminution sur la capacité d’entreposer les produits. De plus, les établissements de vente redoublent leur travail afin que leurs stocks se renouvellent fréquemment. En outre, avec l’évolution d’internet, le e-commerce a connu un grand essor provoquant ainsi des obstructions des réseaux routiers pour la livraison des produits chez les particuliers.

Les alternatives envisageables pour améliorer la situation

Face à ces problèmes, des mesures ont été prises pour tenter d’apporter des améliorations sur la logistique urbaine à Paris. Pour se faire, un renforcement de la distribution de marchandises dans les plans de déplacement urbains est à l’étude. Ainsi, pour gérer aux mieux le transfert entre les communes, une mise en place d’une instance de concertation et une meilleure alternative au problème lié à la circulation et au stationnement sont nécessaires. Les autorités locales encouragent également la création d’espace réservé à la gestion de flux des transferts. Une identification de réserves foncières est alors à procéder pour vérifier les espaces adéquats disponibles avec un prix approprié. D’autres solutions sont encore à envisager notamment l’ajustement des dimensions des aires de livraison à la taille des véhicules. Ceci est nécessaire pour un meilleur partage de la voirie donnant ainsi la possibilité aux conducteurs livreurs d’avoir un environnement de travail optimal. Des sanctions sont alors à mettre en place en cas d’infraction sur les aires de livraisons comme l’augmentation des amendes. Réduire les nuisances sonores est aussi un point important. La solution à ce problème commence par l’encouragement à une utilisation de véhicules adaptés utilisant des équipements isolant phonique.

Les principaux intervenants de l’enjeu

Les acteurs qui procurent des solutions adéquats sont nombreux notamment la mairie de Paris. Ce dernier préconise la diminution de la durée de stationnement des véhicules de livraison à 30 minutes. En outre, une idée de création d’un hôtel logistique est avancée. Celui-ci pourra être servi comme d’une base de fret multimodale. Vient ensuite le concept d’une distribution en véhicule propre dans les milieux urbains par les prestataires.
Les problèmes d’engorgement des routes en ville et en grande ville sont multiples. Ceux-ci sont en parti lié à un manque d’organisation. Pour y remédier, agir sur la logistique des transferts est la meilleure option.

Related posts

Kalidea : accompagner votre CE au quotidien

administrateur

Le surgélateur : l’indispensable en boulangerie et pâtisserie

Claude

Extrait KBIS sur le web, où le commander?

Tom Bottom