Image default
Emploi et Enseignement

Etat des lieux sur les recrutements des cadres

L’année précédente a été une année faste pour l’emploi des cadres, à en juger les statistiques de l’APEC (Association pour l’emploi des cadres) indiquant un taux de recrutement de 60 % au dernier trimestre de cette année. Une dynamique qui est loin de s’estomper : 57 % des entreprises projettent d’embaucher un cadre d’ici la fin d’année.

Recrutements de cadres : de bonnes perspectives pour les années à venir

Le marché de l’emploi pour les cadres se porte à merveille. Dans son dernier baromètre, l’Apec a relevé les chiffres positifs des recrutements avoisinant les 63 % au niveau des sociétés. Un résultat en hausse de 3 points par rapport à celui du deuxième trimestre de l’année 2018. En 2019, près de 90 % des entreprises envisagent de publier des offres d’emploi pour déclarer un besoin et chercher des candidats.

À noter toutefois que dans 53 % des cas, le recrutement faisait suite au départ d’un cadre parti à la retraite, par l’employé ou consécutif à un turn-over. Par ailleurs, les entreprises ont fait appel dans 24 % des cas à des intermédiaires en recrutement (agences, cabinets de recrutement et autres prestataires), cette part est en régression par rapport à l’année précédente.

Stabilité du marché

Dans la plupart des cas, ce sont les plus petites entreprises qui ont recours à un intermédiaire du recrutement pour embaucher. Les profils commerciaux et certains métiers à tension où il y a pénurie de candidats sont les plus recherchés. Ainsi, les entreprises travaillant dans le secteur de l’informatique font régulièrement appel à des recruteurs pour pourvoir des postes de cadre ou de concepteurs.

Le recrutement de cadres concerne également le domaine médico-social et l’ingénierie. Cette hausse des recrutements se constate aussi dans les entreprises exerçant des activités de services et conseils. À l’inverse, une baisse des embauches est constatée dans le secteur industriel.

En ce qui concerne les critères de recrutement, les employeurs font la part belle aux candidats expérimentés ayant entre 5 et 10 années de métier. Trois quarts des entreprises demandent systématiquement ou occasionnellement une lettre de motivation selon toujours l’APEC.

Tensions

Si les offres d’emploi de cadres connaissent une nette augmentation, moins de 50 % des recrutements sont en revanche finalisés dans les trois à six mois après la proposition de poste en recherche et développement. Autre tendance du marché de l’emploi : les recrutements en RH ont connu une nette progression, passant de 77 %, l’année dernière à 82 % pour cette année.

A lire aussi

Comment chercher un emploi ?

Irene

Mobilier scolaire: les différents modèles

Claude

En quoi consiste le métier de gestionnaire de paie ?

Claude

Cours d’anglais: la bonne méthode pour progresser

Tom Bottom

Les meilleurs cartables scolaires 2020

Irene

Comment créer une entreprise ?

Irene

Pourquoi opter pour une formation ressources humaines ?

Irene

Pourquoi le portage salarial attire de plus en plus de professionnels ?

administrateur

Découvrir tous les avantages du portage salarial

Irene