Image default
Non classé

Quelles sont les étapes d’une opération de décontamination d’amiante 

Si au cours des années 60 à 80 à Montréal, l’amiante était très appréciée dans le domaine de la construction en raison de ses propriétés isolantes, il faut dire qu’elle est aujourd’hui considérée comme une substance dangereuse. En effet, le contact de cette fibre minérale avec l’organisme peut provoquer un cancer au niveau des voies respiratoires. Lorsque la présence de cet agent est donc identifiée dans un espace, celui-ci doit être vite décontaminé afin de limiter les risques. Comment se passe une telle opération ?

L’inspection

La décontamination d’amiante n’est pas une opération obligatoire. Elle doit être envisagée chaque fois qu’il faut procéder à la rénovation, la destruction ou la cession d’un immeuble, surtout si celui-ci date d’avant 1980. Pour effectuer un tel processus, il faut en premier lieu passer par l’inspection.

Selon https://gesq.ca, le site de la meilleure entreprise de décontamination d’amiante à Montréal, cette étape consiste à prélever des éléments de la zone où seront réalisés les travaux dans l’optique de faire un diagnostic.

Grâce aux résultats obtenus au niveau de cette première phase, il sera possible d’identifier le niveau de contamination ainsi que le type d’amiante employé. Cette étape est aussi décisive en ce qui concerne la forme de traitement à mettre en œuvre.

L’établissement d’une zone de confinement

Lorsque le diagnostic révèle la présence de l’amiante dans l’espace, celui-ci est aussitôt confiné. Concrètement, des panneaux signalétiques ou des rubans adhésifs sont utilisés pour délimiter toute la zone où se trouve ledit agent nocif. Cela empêche la substance de se propager vers d’autres endroits de l’immeuble.

Cette démarche évite aussi à de tierces personnes d’accéder à l’espace dangereux. Une fois cette délimitation établie, la décontamination proprement dite est alors entamée. À ce niveau, il existe deux méthodes qui sont généralement employées.

L’une est qualifiée d’essuyage humide et l’autre de décontamination sèche. Ces procédés sont tous deux efficaces. Retenez que pour cela, ils doivent être mis en œuvre que par des experts.

A lire aussi

Les critères de choix du chauffe-biberon à acheter

Irene

Comment choisir une assurance chien ?

Irene

Les différents types de machines à café

Irene

Robots advisors : avantages et inconvénients

Irene

Comment bien lire les informations présentes sur une carte marine 

Emmanuel

Choisir un fournisseur de services funéraires

Irene

Tout savoir sur les tables de massage électrique

Irene

Résiliation d’une mutuelle d’entreprise : les démarches à suivre

Irene

Que retenir des équipements de conférence ?

Emmanuel